Le blog des couples soucieux

empathie

"S’aimer de loin…"

« Juste une question, avez-vous connu des cas où des couples en difficulté pendant une durée plus ou moins longue (jusqu’à 3 ans) ont réussi à se reconstruire ? Dans notre cas, la source de nos problèmes semble avoir été l’éloignement imposé par la vie, − ce qui favorise d’autres « rencontres »… » Marie-Laure (Madagascar)

La réponse est : oui, bien sûr !
Mais chaque couple a son histoire et ses particularités ; généraliser représenterait donc un risque malvenu et illogique.
Mais attention, « se reconstruire » ne se fait pas à l’aveuglette, il y faut un peu de méthode : de très nombreuses informations sont stockées au fond de notre mémoire, mais souvent on n’y pense plus. On commet ainsi des erreurs, par simple oubli.
Les plus importantes se réfèrent aux principes de base de la stratégie « MOCOMEX®  » :
– MOdérer ses réactions émotionnelles,
– COMMuniquer,
– EXprimer ses sentiments,
– EXpliquer ses attentes.

Aussi convient-il de toujours fort insister sur ces éléments, qu’on peut appeler les « fondamentaux » du couple réussi.

Un autre souci, quand on a traversé une longue période difficile, due entre autres à l’éloignement, est bien sûr la confiance en l’autre et en l’avenir. Elle est régulièrement mise à l’épreuve. Selon votre lettre, votre compagnon a le cœur déchiré, des sentiments partagés ; ça laisse des séquelles…
Motif pour lequel l’empathie est si essentielle en couple : se mettre à la place de l’autre aide à mieux comprendre ses actes et réactions.
Enfin, chacun se pose des questions sans toujours oser en parler. D’où l’importance, dès les débuts de la relation, d’accorder une place de choix aux conversations quotidiennes, à une communication basée sur la sincérité et de partager des projets d’avenir, concrets.
De toute manière, permettez-moi de vous suggérer une très longue réflexion préalable, avant de finaliser un engagement définitif.
Pardonnez-moi d’être un peu « direct », mais sur ce plan, assimiler mon programme d’information et d’action vous aiderait sans aucun doute à y voir plus clair.

Soyez heureuse !

"Comment séduire la ‘femme de ma vie’ ?"

« Je n’ai pas eu une vie sentimentale ‘correcte’, j’ai multiplié les relations. Mais à présent, j’ai rencontré une jeune femme avec qui je souhaite vivre le restant de ma vie ! Comment m’y prendre pour y arriver ?​ Merci de me répondre. »  XXX

Pour être sincère, je n’apprécie pas tellement les lettres anonymes mais votre situation m’interpelle. Aussi ferai-je une exception. Je vais tenter de vous donner une réponse réfléchie.  Continuer la lecture

" Incompréhension et disputes "

Problème : « Nous sommes mariés depuis huit ans et nous avons trois enfants. Mais on ne se comprend plus et on se dispute sans cesse ». Carole (Viêt-Nam)

Ne plus vous comprendre révèle que la communication entre vous passe mal et ce, depuis bien trop longtemps…
Or, communiquer en couple, ne s’apprend pas sans aide. Et, malheureusement, ni nos parents, ni l’école ne nous enseignent les moyens de construire un bonheur à deux et ce que cela implique, ‒ en premier lieu, au plan de la communication. Continuer la lecture

Il redoute de s’engager

Problème : « J’aime un homme plus âgé. Meurtri par une trahison, il n’arrive pas à fermer la porte à son passé sentimental. Il ne parvient donc pas à se montrer stable avec moi, même si ses sentiments sont réels. J’ai essayé de communiquer avec lui en lui conseillant un thérapeute, sans succès. Quels mots dois-je utiliser pour le convaincre que notre relation sera durable ? Merci. » Sybille (France)

Je comprends bien cette situation, l’ayant vécue. Aussi puis-je vous donner un point de vue réfléchi : il peut être prématuré de le pousser à consulter un thérapeute. Pourquoi ? Les raisons ne manquent pas :
• Il n’est probablement pas à l’aise avec l’idée-même de devoir ‘déballer’ son passé auprès d’un(e) psy, – au risque, bien réel, de fondre en larmes devant une personne étrangère ;
• la perspective de devoir y consacrer du temps et de l’argent l’emballe modérément ?
• D’autant qu’il peut sincèrement croire que ‘ça ne lui servira pas à grand-chose’ ;
• la difficulté de consulter un psy, si votre ami a un caractère marqué ou est peu bavard, est de bien ‘accrocher’ dès le début, de bien s’entendre avec le praticien. Or, établir d’emblée un lien de confiance, sans se sentir jugé, n’est pas automatique… Continuer la lecture