Le blog des couples soucieux

sentiments

"S’aimer de loin…"

« Juste une question, avez-vous connu des cas où des couples en difficulté pendant une durée plus ou moins longue (jusqu’à 3 ans) ont réussi à se reconstruire ? Dans notre cas, la source de nos problèmes semble avoir été l’éloignement imposé par la vie, − ce qui favorise d’autres « rencontres »… » Marie-Laure (Madagascar)

La réponse est : oui, bien sûr !
Mais chaque couple a son histoire et ses particularités ; généraliser représenterait donc un risque malvenu et illogique.
Mais attention, « se reconstruire » ne se fait pas à l’aveuglette, il y faut un peu de méthode : de très nombreuses informations sont stockées au fond de notre mémoire, mais souvent on n’y pense plus. On commet ainsi des erreurs, par simple oubli.
Les plus importantes se réfèrent aux principes de base de la stratégie « MOCOMEX®  » :
– MOdérer ses réactions émotionnelles,
– COMMuniquer,
– EXprimer ses sentiments,
– EXpliquer ses attentes.

Aussi convient-il de toujours fort insister sur ces éléments, qu’on peut appeler les « fondamentaux » du couple réussi.

Un autre souci, quand on a traversé une longue période difficile, due entre autres à l’éloignement, est bien sûr la confiance en l’autre et en l’avenir. Elle est régulièrement mise à l’épreuve. Selon votre lettre, votre compagnon a le cœur déchiré, des sentiments partagés ; ça laisse des séquelles…
Motif pour lequel l’empathie est si essentielle en couple : se mettre à la place de l’autre aide à mieux comprendre ses actes et réactions.
Enfin, chacun se pose des questions sans toujours oser en parler. D’où l’importance, dès les débuts de la relation, d’accorder une place de choix aux conversations quotidiennes, à une communication basée sur la sincérité et de partager des projets d’avenir, concrets.
De toute manière, permettez-moi de vous suggérer une très longue réflexion préalable, avant de finaliser un engagement définitif.
Pardonnez-moi d’être un peu « direct », mais sur ce plan, assimiler mon programme d’information et d’action vous aiderait sans aucun doute à y voir plus clair.

Soyez heureuse !

"Elle ne veut plus faire l’amour !"

Problème : « Ma femme ne veut pas faire l’​amour​. Elle a un manque de d​é​sir sexuel ! » Mourad (Algérie)

Vous souhaitez, j’imagine, une réponse franche et une solution concrète, qui fonctionne ? Alors, j’ai ce qu’il vous faut − mais j’ignore si ma franchise vous plaira, car il va falloir évidemment vous poser les bonnes questions.  Continuer la lecture

"Développer le désir sexuel de ma femme"

« Comment pourrais-je stimuler le désir sexuel chez ma femme. » Michel (Suisse)

Voilà une question à la fois très étendue ‒ car il faut déterminer l’origine précise de ce manque de désir, et facile à résoudre, ‒ car les solutions à chacune des causes possibles sont connues. Elles sont de plus, facilement accessibles, il suffit de s’informer et d’agir ! Continuer la lecture

"La relation à distance : une situation épineuse."

Problème : « Je vous ai soumis, il y a deux ans, mes soucis avec mon petit ami, merci de me demander des nouvelles. Nous avons fêté nos fiançailles l’an passé ; mais il travaille toujours en France et moi au pays. Nos contacts se limitent donc à de courts échanges sur Skype. C’est très dur, une relation à distance ! Nous attendons que je puisse le rejoindre pour fêter notre mariage. Mais les problèmes sont quotidiens : travaillant toute la journée, il ne peut m’appeler que le soir. Il est alors fatigué et ses copains sont avec lui, dans le studio. Nos conversations ne peuvent dépasser 10 min. Mes amies sortent avec leur fiancé, établissent ensemble des programmes. Moi, je me retrouve seule, attendant son retour le soir tard, pour "discuter" 10 min… Si on peut appeler ça discuter, car il n’aime pas aborder les points embarrassants, qui me font souffrir, il me dit toujours « tout va s’arranger après le mariage ».
J’en ai assez, je ne sais plus quoi faire. Ses réactions sont si froides envers moi. On dirait qu’étant "sûr" une fois pour toutes, de notre avenir, il n’a plus à s’en occuper, il ne s’intéresse qu’à ce qui le concerne directement.
Parfois, je veux tout arrêter, lui dire que chacun suive son chemin : je suis fatiguée et déprimée. Devrais-je consulter un psychologue ? Peut-être que j’exagère ? Notre relation de couple est vraiment difficile. Aidez moi ! »
Mariana (Italie)

Je n’ai pas sous les yeux l’email que je vous ai écrit il y a deux ans. Toutefois, je suis sûr de vous avoir suggéré de ne pas trop vous accrocher à une relation qui ne vous satisfait pas… Continuer la lecture

"Je suis très jaloux !"

Problème : « Je suis très jaloux quand ma partenaire parle à d’autres garçons ; je ne sais que faire. » Alban (Congo)

Si vous aimez votre partenaire et souhaitez que votre relation dure, je vous suggère de modifier votre ligne de conduite.
En effet, une jalousie excessive signe un manque de confiance (en elle et en vous) ; elle entraîne donc, inévitablement, la fin  de la relation à court ou moyen terme… (Vous trouverez ici, un court extrait de mon livre consacré à la jalousie.)

Si vous aimez votre partenaire au point de souhaiter que votre relation dure, je vous suggère de modifier votre ligne de conduite. En effet, se montrer fort jaloux signe un manque de confiance (en elle et en vous) ; ceci entraîne donc, inévitablement la fin de la relation à court ou moyen terme. Continuer la lecture

D’abord, rétablir la "connexion" !

Problème : « Nous sommes mariés depuis 13 ans et avons 4 enfants. Mon mari me reproche à présent une relation préconjugale. (…) Finies la tendresse, la complicité, bref la relation d’antan, – même si nous conservons des rapports intimes. Plus de communication, plus de rires, il reste muet depuis des mois. Je suis convaincue qu’il a ‘quelqu’un d’autre’ et je n’en puis plus. (…) M’aime-t-il encore un peu ?? Je crois que je devrais partir. » Monique (Cameroun)

Votre situation est fort délicate et vous en avez cerné les divers aspects avec maturité et intelligence. Sans vous connaître ni l’un ni l’autre, je ne peux me baser que sur vos impressions, sur ce que vous ressentez… et décrivez si bien. On vous devine ‘assoiffée’ d’amour et de tendresse et animée de bonne volonté, impatiente de retrouver votre homme « comme avant ».
Toutefois, ce ne sont pas de « bonnes paroles » lénifiantes que vous me demandez mais une réponse lucide, sincère, objective… Voilà qui m’embarrasse. Continuer la lecture