Le blog des couples soucieux

séparation

"Une séparation imposée par ses enfants !"

Problème : « Je suis québécois, Leïla est marocaine. On vivait ensemble au Québec avec ses deux enfants (23 et 19) mais ils ont tout fait pour nous séparer et ils ont réussi ! J’ai commis des erreurs ; toutefois, en dépit d’une séparation d’un an, on s’aime toujours. Nous nous rencontrons régulièrement et notre désir est bien présent mais elle souhaite garder notre relation secrète, car elle a dit à ses enfants qu’elle était terminée. Se voir en cachette est une situation anormale à nos âges : j’ai 50 ans, ma femme, 47. Merci d’avance, Ivan, pour votre avis : je l’attends avec impatience. » Alexander (Québec)

Votre message traduit un profond désarroi et suscite quelques réflexions :
1. Le caractère traditionnellement « soumis à l’homme » de la femme marocaine, ne doit pas faire oublier à votre chère Leïla que ses enfants n’ont pas à lui imposer leur volonté ! Que vous ne soyez pas musulman les hérisse probablement mais ce n’est pas votre problème. Leur mère a simplement le droit de refaire sa vie et de connaître enfin le bonheur ; ses enfants n’ont aucunement celui de s’y opposer… Continuer la lecture

Aucune considération

Problème : « Il est autoritaire, jaloux, a beaucoup de complexes. Il ne me parle pas, me considère comme une ‘boniche’. J’ai quatre enfants mais, pour lui, je ne vaux rien. Je ne suis rien par rapport à lui, il me rabaisse toujours. Je n’ai pas d’amies à qui parler. Je suis coupée du monde. »  Véronique (France)

Vous avez bien fait de m’écrire : vous n’avez aucune amie à qui parler mais vous disposez heureusement d’un PC et d’un accès aux emails. Alors n’hésitez pas, quand ça ne va pas, écrivez-moi : j’ai une « grande oreille ». Vos mails seront toujours les bienvenus, car je cerne bien votre détresse.
Si vous avez visité mon site web, vous l’aurez compris, mon ‘travail’ est plutôt de trouver des solutions en vue d’aider les couples à problèmes à retrouver une entente harmonieuse. Mais il est bon de  toujours regarder la vérité en face ; de reconnaître parfois que le choix qu’on a fait jadis aurait pu être meilleur… Sans aucun amour, qu’y a-t-il à espérer ? Continuer la lecture