Le blog des couples soucieux

"Une séparation imposée par ses enfants !"

Problème : « Je suis québécois, Leïla est marocaine. On vivait ensemble au Québec avec ses deux enfants (23 et 19) mais ils ont tout fait pour nous séparer et ils ont réussi ! J’ai commis des erreurs ; toutefois, en dépit d’une séparation d’un an, on s’aime toujours. Nous nous rencontrons régulièrement et notre désir est bien présent mais elle souhaite garder notre relation secrète, car elle a dit à ses enfants qu’elle était terminée. Se voir en cachette est une situation anormale à nos âges : j’ai 50 ans, ma femme, 47. Merci d’avance, Ivan, pour votre avis : je l’attends avec impatience. » Alexander (Québec)

Votre message traduit un profond désarroi et suscite quelques réflexions :
1. Le caractère traditionnellement « soumis à l’homme » de la femme marocaine, ne doit pas faire oublier à votre chère Leïla que ses enfants n’ont pas à lui imposer leur volonté ! Que vous ne soyez pas musulman les hérisse probablement mais ce n’est pas votre problème. Leur mère a simplement le droit de refaire sa vie et de connaître enfin le bonheur ; ses enfants n’ont aucunement celui de s’y opposer…

2. Il est évident que cette situation de mensonge est néfaste à votre relation ; il serait donc logique de faire front ! Accordez-vous tous les deux sur la manière d’établir à nouveau un dialogue franc et posé avec ses enfants : tout comme la communication en couple, dialoguer avec les enfants, même adultes s’apprend. Et les techniques s’acquièrent aisément, quand on est motivés.
Au pire, vous pourriez rédiger à vous deux, une courte lettre (1 page maximum) pour « remettre les pendules à l’heure », et expliquer aux enfants que votre amour a résisté à cette année de séparation ; que celle-ci vous à permis de réfléchir à votre avenir commun et a renforcé votre détermination et votre amour.

3. Je comprends fort bien que les enfants de Leïla se passent volontiers de ce qu’ils ressentent comme une intrusion dans leur noyau familial ; il est aussi bien normal qu’ils n’envisagent pas avec plaisir de « partager » leur mère : c’est si facile de se reposer sur elle pour toutes les corvées matérielles, la cuisine, la lessive, les courses, etc. ! Si elle décide de vivre avec vous sans eux, finies la belle vie, l’insouciance et l’absence de responsabilités…

4. Votre chère Leïla se voit donc confrontée à un douloureux dilemme :
• couper le cordon ombilical, laisser enfin ses enfants gérer leur propre vie en adultes, affronter leur colère, au début, et accepter de ne plus les voir tous les jours ; ou

• sacrifier son bonheur et celui de l’homme qu’elle aime…
Certes, si les enfants étaient très jeunes, on comprendrait mieux qu’elle se sacrifie temporairement pour eux. Toutefois, comme ils sont aujourd’hui majeurs, ne serait-il pas raisonnable de relativiser l’importance de leur opinion ?? Il est temps en effet, MÊME s’ils sont encore aux études, de progressivement les rendre autonomes et de les mettre ainsi en mesure d’assumer leurs responsabilités d’adultes.

Car bien entendu, vu la situation pénible que ces jeunes vous font vivre à tous les deux depuis un an, il paraît inconcevable d’envisager à nouveau une cohabitation avec eux. Connaissant l’intransigeance des jeunes, en particulier chez les hommes de tradition musulmane, la différence de cultures et de religions serait une source quotidienne, continue et croissante, de conflits, de rancunes et d’exaspération mutuelle. Votre amour et surtout votre femme, n’y résisteraient pas.


Conclusions
A. Assurez-vous toutefois que votre aimée ne recherche pas, avant tout, la sécurité matérielle : c’est humain, bien sûr, mais celle-ci n’est pas une base solide et suffisante sur laquelle construire un amour durable. Pas plus, du reste que ce désir que vous citez dans votre message. Avant de vraiment prendre la décision de partager une vie, il vous semblera précieux de partager aussi les mêmes valeurs essentielles, certains goûts, certains centres d’intérêt, un idéal ou un engagement communs, une ou des activités, etc.

B. Autrement dit, il est bon de réaliser que l’attirance physique n’étant pas éternelle ; être en plus, de vrais et solides amis, confiants l’un dans l’autre et vivant une entente harmonieuse, est absolument nécessaire si l’on veut bâtir une relation heureuse et durable dans le respect et l’épanouissement mutuels.

C. Aussi est-il très constructif avant de s’engager pour longtemps de compléter chacun son information sur les divers aspects de la vie de couple, – en particulier quand existent des différences importantes au plan des traditions culturelles.

D. Il semble judicieux de ne rien précipiter cependant ; votre patience sera un atout apprécié, car il est difficile pour une femme musulmane de s’affranchir de l’autorité masculine, fut-ce celle d’un fils. Il serait bon néanmoins que ses enfants réalisent qu’il est temps de s’intégrer au Canada et d’en adopter les coutumes de tolérance et d’ouverture !

Bonne chance, Alexander : je vous souhaite de trouver la fermeté nécessaire pour prendre une décision à deux et d’ainsi construire votre bonheur, car nous y avons tous droit !





Vous verrez, ce livre rafraîchissant vous
fera envisager votre relation d'un œil neuf. blog probleme de couple,blog couples,situations_vécues,solutions_problèmes_de_couple, communication en couple COMMANDEZ-LE maintenant :
vous donnerez
un second souffle à votre
vie de couple !
alt="blog Télécharger Acrobat Reader gratuit

Ce livre électronique vous révélera un large éventail de solutions logiques, simples, concrètes, faciles à appliquer au quotidien et surtout efficaces, pour 'booster' votre vie de couple, - dans tous les domaines. Revivre avec votre aimé(e) la passion, l'enthousiasme et le romantisme de vos premiers rendez-vous est aussi à votre portée.
Informez-vous, "ça ne mange pas de pain" et ça vaut le détour !


CLIQUEZ ICI
pour une information détaillée




HAUT DE LA PAGE


Ces situations concrètes, vécues par d'autres couples, peuvent ressembler à la vôtre et vous suggérer des idées de solutions.

Cliquez ici,
pour d'autres réponses

Des ' vitamines ' pour
votre vie de couple ?
Demandez mon dernier
article gratuit :
10 pièges fatals à éviter
pour préserver l'harmonie
dans votre couple



Vos Nom & Prénom *

Votre adresse e-mail *


N'est jamais divulguée !
Votre pays *

Votre problème éventuel




(Retour à la première page)