Le blog des couples soucieux

Ivan Greindl

Elle a rencontré quelqu’un "qui l’écoute"

« J’ai aujourd’hui un problème de communication : la routine, les enfants, la lassitude de devoir faire toujours la même chose, le stress, l’épuisement ont conduit ma femme à faire une rencontre ; "pas d’ordre charnel" mais quelqu’un qui l’écoute. (…) » Sébastien (France)
Mes réponses à ce message sont entre les lignes.

Vous l’avez compris : quand la routine, le train-train, le ronron conjugal, prennent le dessus, qu’on perd le vrai contact avec son conjoint, on devient vulnérable. C’est tout à fait normal et peut arriver absolument à toute personne qui ne trouve plus à la maison tout ce dont elle a besoin : écoute, tendresse, attention, solidarité, valorisation, disponibilité pour faire davantage d’activités ensemble, etc. Vous avez bien fait de m’écrire, car il est grand temps de changer de cap, d’agir promptement dans la bonne direction. Continuer la lecture

… retrouver la "divine osmose" des corps ?

Si les jeux sexuels sont d’un agrément certain, ils ne sont pas non plus la panacée : Paul et Alexia rêvent de « retrouver cette osmose des corps qui les ravissait encore, il y a peu ». Comment éviter ici évidences et lieux-communs ? Avant de rétablir une "divine osmose", il est bon de se le rappeler, séduire ne commence pas dans la chambre à coucher (et ne s’y cantonne jamais) ! Les préliminaires ne débutent pas au lit mais dans les comportements de la vie quotidienne.

• Leurs attitudes l’un envers l’autre, leurs rapports humains dans la vie courante sont-ils exempts de diverses frustrations sur d’autres plans ? Par ex., le ton de voix reste-t-il le plus souvent amical, courtois, détendu ?
• Le climat est-il à la solidarité, à la disponibilité de chacun, à la communication – ou troublé par de fréquentes tensions ? Continuer la lecture

Elle m’énerve, j’aimerais dialoguer !

Problème : « Je me mets très vite en colère contre mon épouse. J’aimerais trouver la solution pour cela, dialoguer avec elle comme avec mon amie, la rendre heureuse chaque jour ! » Roger (Québec)

Ce désir de la rendre heureuse… mettez-le donc en pratique. Vous avez compris l’importance du dialogue ? Alors, où est le problème ? Posez-vous les questions suivantes :
• Quelle est la vraie origine de ma colère ?
• Est-ce par volonté d’imposer mon point de vue, mes idées, ma façon de voir ou de faire ?
• Est-ce parce que je désire qu’elle m’obéisse ?
• Suis-je vexé qu’elle discute mes ordres en m’opposant des arguments valables ?
• Est-ce parce que je la trouve trop indépendante ?
• Est-ce le fait que j’ai du mal à lui faire confiance ?
Quatre points essentiels sont à vous rappeler tous les jours, Roger, si vous voulez vraiment qu’elle soit heureuse avec vous – et vous demeure fidèle : Continuer la lecture

D’abord, rétablir le contact !

Problème : « Nous sommes mariés depuis 13 ans et avons 4 enfants. Mon mari me reproche à présent une relation préconjugale. (…) Finies la tendresse, la complicité, bref la relation d’antan, – même si nous conservons des rapports intimes. Plus de communication, plus de rires, il reste muet depuis des mois. Je suis convaincue qu’il a ‘quelqu’un d’autre’ et je n’en puis plus. (…) M’aime-t-il encore un peu ?? Je crois que je devrais partir. » Monique (Cameroun)

Votre situation est fort délicate et vous en avez cerné les divers aspects avec maturité et intelligence. Sans vous connaître ni l’un ni l’autre, je ne peux me baser que sur vos impressions, sur ce que vous ressentez… et décrivez si bien. On vous devine ‘assoiffée’ d’amour et de tendresse et animée de bonne volonté, impatiente de retrouver votre homme « comme avant ».
Toutefois, ce ne sont pas de « bonnes paroles » lénifiantes que vous me demandez mais une réponse lucide, sincère, objective… Voilà qui m’embarrasse. Continuer la lecture

Mon mari est-il… « normal » ?

Problème : « Est-il normal que mon mari, lors de nos rapports, me demande de l’exciter, en caressant une autre femme, comme dans un club échangiste, ou en donnant du plaisir à ma belle-sœur ? » Candice (Suisse)

Ce message ressemble vraiment à un blague !…
Si ce n’est pas le cas, il traduit un comportement inhabituel, probablement déviant et des attentes qui ne seraient pas rencontrées.
Si en plus, interviennent des velléités incestueuses avec la sœur, « quelque chose cloche ». Dès qu’on s’oriente vers une tripartite ou vers des pratiques échangistes, c’en est fini de la relation de couple saine. Celle-ci se construit sur l’amour, la confiance, la tendre complicité, les objectifs communs, les réalisations accomplies ensemble et une communication sincère et franche. Continuer la lecture

Comme une ‘boniche’…

Problème : « Il est autoritaire, jaloux, a beaucoup de complexes. Il ne me parle pas, me considère comme une boniche. J’ai quatre enfants mais, pour lui, je ne vaux rien. Je ne suis rien par rapport à lui, il me rabaisse toujours. Je n’ai pas d’amies à qui parler. Je suis coupée du monde. »  Véronique (France)

Vous avez bien fait de m’écrire. Vous n’avez aucune amie à qui parler mais vous disposez heureusement d’un PC et d’un accès aux emails ; alors n’hésitez pas, quand ça ne va pas, écrivez-moi : j’ai une « grande oreille » et vos mails seront toujours les bienvenus.
Si vous avez regardé mon site web, vous aurez, bien sûr, compris que mon « travail » à moi, c’est plutôt de trouver de bonnes idées pour aider les couples qui ont des problèmes à retrouver une bonne entente. toutefois, il faut parfois se rendre à l’évidence, reconnaître parfois que le choix qu’on a fait jadis aurait pu être meilleur…  car, si l’amour est mort, qu’espérer ? Continuer la lecture

… qu’il me comprenne ?

Problème : « Trop d’incompréhension entre nous. Il me trouve capricieuse et il ne me comprend pas. Cela risque de briser notre couple. » Laure (RD Congo)
Votre souci est assez facile à résoudre : n’auriez-vous pas perdu de vue une évidence ? Pour faire cesser l’incompréhension, il suffit d’en discuter et de confronter vos points de vue. Des techniques simples et puissantes existent pour apprendre à mieux se parler, à écouter l’autre avec attention, sans l’interrompre. Et donc, en se mettant parfois à sa place, à se comprendre. Pour les appliquer avec succès, deux conditions :
• s’aimer ;
• montrer chacun un peu de bonne volonté et de persévérance. Continuer la lecture

… se retrouver ?

Problème : « J’ai 51 ans et lui 58. Mariés depuis 10 ans, nous nous sommes éloignés depuis 3, du fait de ses apnées du sommeil (son appareil fait du bruit). Ne dormant plus ensemble, nous ne faisons plus l’amour, je n’en ai plus envie. Et, sans m’en rendre compte, je me suis éloignée de lui.  Comment se retrouver et retrouver la flamme des débuts ? Quelles solutions ? » Madeleine (Norvège)

Les problèmes liés aux apnées et aux appareils CPAP sont connus et une des réponses à ce type de souci est de « séparer les sommeils ».  Problème : vous allez beaucoup plus loin…
Renoncer à toute intimité peut rendre n’importe qui, vulnérable aux tentations. Il conviendrait donc de déterminer avec précision la cause première de cette baisse de libido.
Continuer la lecture

Aucune considération

Problème : « Il est autoritaire, jaloux, a beaucoup de complexes. Il ne me parle pas, me considère comme une ‘boniche’. J’ai quatre enfants mais, pour lui, je ne vaux rien. Je ne suis rien par rapport à lui, il me rabaisse toujours. Je n’ai pas d’amies à qui parler. Je suis coupée du monde. »  Véronique (France)

Vous avez bien fait de m’écrire : vous n’avez aucune amie à qui parler mais vous disposez heureusement d’un PC et d’un accès aux emails. Alors n’hésitez pas, quand ça ne va pas, écrivez-moi : j’ai une « grande oreille ». Vos mails seront toujours les bienvenus, car je cerne bien votre détresse.
Si vous avez visité mon site web, vous l’aurez compris, mon ‘travail’ est plutôt de trouver des solutions en vue d’aider les couples à problèmes à retrouver une entente harmonieuse. Mais il est bon de  toujours regarder la vérité en face ; de reconnaître parfois que le choix qu’on a fait jadis aurait pu être meilleur… Sans aucun amour, qu’y a-t-il à espérer ? Continuer la lecture

Un phénomène gravement sous-estimé


Vous ne l’ignorez plus, chers lecteurs, j’apprécie de partager à l’occasion avec vous une information dont, j’en suis sûr, vous pourrez tirer grand profit.
Co-fondateur de Médecins sans Frontières, le Dr WILLEM, chirurgien, anthropologue et spécialiste des médecines traditionnelles, a publié un livre interpellant sur les intolérances alimentaires. Si souvent méconnues, celles-ci nous empoisonnent la vie. Par contre, apprendre à les détecter pour éviter leurs effets, nous permet de savourer enfin, une toute autre qualité de vie. Vous découvrirez dans ce livre des informations essentielles pour votre santé !
Cliquez sur l’illustration pour trouver le livre sur Amazon.fr
Cliquez ici pour écouter intéressantes explications du Dr Willem, lors d’une interview.