Le blog des couples soucieux

Ivan Greindl

On a gardé le contact

Problème : « Mon mari et moi sommes séparés mais nous avons gardé le contact… et je voudrais le reconquérir. Merci  de votre aide. » Arlette (Martinique)

Si certaines conditions sont respectées, c’est tout à fait possible :
• LUI, vous aime-t-il encore ? (Ou connaît-il une autre personne ?)
• Si c’est le cas, croyez-vous possible d’améliorer la communication avec lui ?
• Avez-vous des enfants qui eux aussi, souhaiteraient vous voir réunis ?
• A-t-il eu dans le passé certaines attentes qu’il ne vous a pas été possible de rencontrer ? Continuer la lecture

Comment mieux se parler ?

Problème : « La communication entre nous… » Sébastien (Côte d’Ivoire)
En couple, après « un certain » temps, les difficultés de communication constituent le problème N°1 que rencontrent TOUS les couples du monde.
Aussi, les auteurs concernés par les différentes formes d’aide à la relation de couple, focalisent-ils d’abord leur attention sur les techniques puissantes qui existent aujourd’hui, pour pallier ce handicap et permettre à leurs lectrices et lecteurs de retrouver un vrai contact chaleureux, tendre et solidaire.  Continuer la lecture

Elle ne fait aucun effort !

Problème : « Veuf de 50 ans, je me suis remarié avec une jeune femme de 30. Je l’aime beaucoup – mais ça ne marche pas entre nous, car j’ai des doutes : avant moi, elle a connu d’autres personnes et les contacts téléphoniques continuent. De ce fait, nous vivons des turbulences à tout moment ; les querelles sont devenues la routine. Cette crise de couple nous a incités à divorcer… mais nous n’y arrivons pas, bien que ces doutes ne me quittent pas. Mon épouse ne fait aucun effort pour changer l’atmosphère entre nous : elle me rappelle chaque fois que je suis coupable de toujours fouiller son portable, son sac, ses affaires et de la surveiller. Cette situation nous met chaque fois en désaccord. Nous n’arrivons pas à résoudre ce problème d’absence de confiance de chacun. » Djamal (Côte d’Ivoire)

Je réalise bien votre situation et comprends vos angoisses. Malheureusement, la solution, ne se trouve pas là où vous la cherchez. En outre, si l’amour entre vous n’était pas très fort des deux côtés, dès le départ, épouser une jeune femme de 20 ans votre cadette était un risque qu’il convient d’assumer : à cet âge, on aime encore sortir, voir des amis, se sentir vivre.
• Surtout, on éprouve le profond besoin d’une certaine autonomie ; de pouvoir respirer librement sans être constamment surveillée, ‘fliquée’. Certes, je comprends votre jalousie… mais agir ainsi est le meilleur moyen de tuer votre relation. Le remède à vos doutes n’est pas là. Ce remède, vous le trouverez en vous, dans vos initiatives, en faisant le premier pas :
• par les petits changements d’attitude que vous accepterez d’opérer dans la vie quotidienne. P. ex., en vous montrant plus solidaire dans  les tâches ménagères, en l’aidant au mieux ;
• en arrêtant absolument toute surveillance intempestive de ses faits et gestes, de son sac, de son portable. En effet, votre épouse n’est pas votre propriété :  elle est une personne humaine qui a droit à votre considération, à une part d’autonomie et de vie personnelle. Elle n’a, en aucune façon, l’obligation de vous être soumise en tout : la Côte d’Ivoire n’a pas adopté la sharia que je sache, c’est un pays qui ne traite plus les femmes comme au Moyen-Âge. Restons logiques : le fait qu’elle entretienne des contacts téléphoniques avec des personnes ne signifie pas d’office, qu’elle vous soit infidèle. Mais vivre en étant continuellement espionnée, doit être pour elle un supplice et l’incitera à le devenir.
En particulier, si vous restreignez sa liberté de déplacement.
• Si par contre, vous prenez l’initiative de vous asseoir près d’elle avec un verre de thé et qu’au lieu de lui faire vos reproches habituels, vous lui expliquez simplement la déception, le chagrin que vous éprouvez d’avoir des doutes au sujet de son comportement, elle pourra alors vous faire part de son point de vue, de ce qu’elle pense, de ce qu’elle souhaite.
• Écoutez-la, sans l’interrompre, vous exposer ce qu’elle a sur le cœur.
• Demandez-lui d’établir une liste de ce qu’elle voudrait voir changer, de son côté, ses attentes. (Vous n’imaginez pas la puissance de cette technique !) Peut-être, p. ex., que vous soyez plus tendre, entre autres dans vos moments intimes ; ou plus ‘gentil’, en ayant pour elle de menues attentions, des surprises, des mots aimables, des compliments quand elle les mérite… etc. Ces points sont essentiels au bonheur de toute femme.
• Vous décrivez la routine de vos disputes. Avez-vous songé aussi, combien sa vie à elle est peut-être envahie par la routine ?
• Pensez-vous parfois à faire une activité, une sortie avec elle ?
• Pensez-vous à lui demander à l’occasion, ce qu’elle aimerait, p. ex., dans l’intimité ?
• Comprenez le, la sexualité d’une jeune femme peut mal s’accommoder de celle d’un homme mûr. Il y a donc intérêt à en parler, à ne jamais rien garder sur le cœur, ni l’un ni l’autre.
• Votre message donne l’impression que vous pensez que « tout est de sa faute ». Seriez-vous parfait ? Quand un couple traverse une crise, la responsabilité repose sur QUATRE épaules, – jamais sur deux.
• Au vu de la différence d’âges, continuer à séduire votre épouse est encore plus important rien n’est jamais « acquis pour toujours » dans une relation de couple !
• De lui faire des surprises pour casser la routine.
• De lui offrir « ce qui ne s’achète pas » mais qu’elle pourrait trouver chez un homme plus jeune la passion, la gentillesse, les mots doux, des distractions amusantes, le partage d’instants rares,  comme, par exemple, une ballade tous les deux au coucher de soleil, etc
• Bref, vous l’avez compris, « la balle est dans votre camp ».
Si vous voulez retrouver un climat harmonieux entre vous, ce ne sera JAMAIS en voulant imposer vos règles et vos points de vue. Ce sera en lui parlant, en l’écoutant et en tenant aussi compte de ses idées à elle.
Vous trouverez une aide puissante en complétant votre information sur ce que peut et doit être une vie de couple agréable en 2012.
Pour un musulman, accepter de ne plus être le maître absolu chez lui semble difficile. Mais, à la télévision, les femmes voient d’autres femmes qui, elles, ont la chance de disposer de la liberté à laquelle a droit toute personne humaine. Et ceci ne veut nullement dire qu’elles en abusent et sont de perpétuelles infidèles.
[MOTS-CLÉS : jalousie, manque de confiance, autonomie personnelle ; fouiller, espionner : dangers]

 

Quel avenir ensemble ?

Problème : « Nous vivons en couple depuis quelques mois. Il paie tout dans la maison et je m’occupe des tâches matérielles. Nos vies sont fort « parallèles ». Émotivement fragilisé par le récent décès de sa mère, il a fort changé et depuis, me trouve une foule de défauts. Il est hyperactif ; pour lui, je suis trop calme et trop conflictuelle. Il considère mes rêves et ambitions comme déraisonnables. Il dit avoir besoin d’une partenaire plus que d’une simple compagne et craint d’être tenté d’aller voir ailleurs. Continuer la lecture

Le Principe LOL2A


Le principe LOL2A

Un livre étonnant à vous recommander, aujourd’hui ! Remarquable de clarté, simple à comprendre (œuvre d’un économiste, non d’un psy), il éveillera l’enthousiasme de ceux d’entre vous attentifs à leur développement personnel. Séduit par le Principe LOL2A, j’ai souhaité partager cette information avec vous. L’auteur nous montre comment atteindre son but en un minimum de temps et d’effort : il nous révèle en effet comment nous créons nous-mêmes les obstacles à notre évolution. Nous pouvons donc aussi les vaincre, – en lâchant prise et en nous fiant à l’amour et aux idées créatives. Technique simple, accessible, efficace pour progresser, par exemple, lors d’un passage difficile dans notre vie de couple.

Comment "racheter" mon infidélité ?


Problème : « J’ai été infidèle à mon homme mais il me laisse une chance de me racheter. Comment faire ? »
Charlotte (Martinique)

Je comprends bien votre souci et vais tenter de vous donner une réponse utile. Mais d’abord, il serait bon de vous poser à vous-même, 3 questions importantes :
1. Est-ce que vous l’aimez encore vraiment ?
2. Est-ce que vous pensez qu’il vous aime encore, qu’il tient à vous et qu’il vous a pardonné avec son cœur ?
3. Envisagez-vous tous les deux une relation durable (Éventuellement trouveriez-vous normal de faire un enfant ensemble, si ce n’est pas déjà le cas) ? Continuer la lecture

Révolution sous nos yeux

C. Caldwell - Une révolution sous nos yeuxEst-ce dû à la rentrée littéraire ? De nombreux livres remarquables sortent ces temps-ci. Voici, chères lectrices, chers lecteurs, un livre, certes politiquement incorrect aux yeux de certains, mais qui vient à point pour compléter notre information sur un phénomène de société, Continuer la lecture

Il apprécie les sites de rencontre…

Problème : « Mon mari va sans cesse sur des sites de rencontre. Je l’ai aussi surpris plusieurs fois parlant au téléphone à d’autres femmes. J’en suis devenue très jalouse et nerveuse. Comment faire pour garder mon calme dans cette situation ? »
Fatoumata (Mali)
Vous l’avez déjà compris toute seule : même si votre jalousie est parfaitement normale et justifiée, il serait peut-être utile de vous poser aussi quelques questions… à vous-même. Du genre : « Qu’est-ce qui a provoqué, au début, son changement d’attitude envers moi ?? »
En effet, quelqu’un qui examine votre situation de l’extérieur, avec objectivité et sans idée préconçue, pensera volontiers : « Quand on trouve tout ce qu’il faut à la maison, qu’irait-on donc chercher ailleurs ?…  »
Gardons à l’esprit que la réussite d’un couple se forge à deux ; que le bonheur… ou les crises reposent sur quatre épaules, – non sur deux.
Bien plus productif que des reproches (ils ne font rien avancer), sera de lui parler, calmement : Continuer la lecture

« J’ai vraiment un sale caractère… »

Problème : « Je le reconnais, j’ai un sale caractère ; j’ai l’air d’un « garçon manqué ». Durant la période où nous étions ensemble, je croyais avoir changé mais ça a refait surface, je ne sais trop pourquoi. Mon partenaire en est fort déçu et m’a dit vouloir faire un break. Je suis perdue car il ne me contacte plus. J’ai peur que ce « break » dure un temps infini ou qu’il se cherche une autre fille, meilleure que moi. S’il vous plaît, veuillez m’aider, je n’ai pas envie de le perdre, surtout en ce moment très important dans notre vie : nous participons tous deux, dans quelques jours, à un voyage d’étude organisé par notre Faculté. Je ne supporterais pas de le voir sans pouvoir lui adresser la parole… Je l’aime, j’ai envie de lui faire ressentir la même chose ! Merci d’avance, votre aide me sera vraiment utile. » Gabrielle (Madagascar)
Difficile de résumer tout mon livre en un email… Mais voici quelques idées et suggestions :
• lui dire ce que vous ressentez et quelles sont vos attentes.
• Vous montrer tendre avec lui, féminine, drôle et même sexy.
• Lui demander de vous expliquer en détail ce qu’il attend de vous ; ce qu’il aimerait volontiers voir changer dans vos attitudes ou comportements.
• Faire un effort sur vous-même afin de mieux dominer ce que vous appelez votre sale caractère. Par exemple :modérer vos réactions émotionnelles, vous abstenir de hausser le ton, de crier pour des motifs qui n’en valent pas la peine ; les reproches sont toujours inutiles ! Etc. Continuer la lecture

Comment  »soumettre » ma femme ? (sic)

‘Problème’ : « Comment soumettre ma femme ? » (sic !) Olivier (France)

Le terme soumettre me surprend [**]. Il a des connotations très diverses : soumettre à vos décisions ? À vos ordres ? À vos demandes et souhaits ? À vos fantasmes intimes… ? En ce cas et avec son accord franc et sincère, une série de jeux plus ou moins coquins peuvent en effet réveiller une libido paresseuse. Mais vous entraînerez bien plus aisément son adhésion à vos fantaisies si… vous vous y soumettez d’abord :
Satisfaire des fantasmes de domination et construire une union réussie, équilibrée sont deux notions totalement incompatibles.
Un couple est une association de personnes à but positif. Continuer la lecture