Le blog des couples soucieux

communication

Elle m’énerve, j’aimerais dialoguer !

Problème : « Je me mets très vite en colère contre mon épouse. J’aimerais trouver la solution pour cela, dialoguer avec elle comme avec mon amie, la rendre heureuse chaque jour ! » Roger (Québec)

Ce désir de la rendre heureuse… mettez-le donc en pratique. Vous avez compris l’importance du dialogue ? Alors, où est le problème ? Posez-vous les questions suivantes :
• Quelle est la vraie origine de ma colère ?
• Est-ce par volonté d’imposer mon point de vue, mes idées, ma façon de voir ou de faire ?
• Est-ce parce que je désire qu’elle m’obéisse ?
• Suis-je vexé qu’elle discute mes ordres en m’opposant des arguments valables ?
• Est-ce parce que je la trouve trop indépendante ?
• Est-ce le fait que j’ai du mal à lui faire confiance ?
Quatre points essentiels sont à vous rappeler tous les jours, Roger, si vous voulez vraiment qu’elle soit heureuse avec vous – et vous demeure fidèle : Continuer la lecture

D’abord, rétablir le contact !

Problème : « Nous sommes mariés depuis 13 ans et avons 4 enfants. Mon mari me reproche à présent une relation préconjugale. (…) Finies la tendresse, la complicité, bref la relation d’antan, – même si nous conservons des rapports intimes. Plus de communication, plus de rires, il reste muet depuis des mois. Je suis convaincue qu’il a ‘quelqu’un d’autre’ et je n’en puis plus. (…) M’aime-t-il encore un peu ?? Je crois que je devrais partir. » Monique (Cameroun)

Votre situation est fort délicate et vous en avez cerné les divers aspects avec maturité et intelligence. Sans vous connaître ni l’un ni l’autre, je ne peux me baser que sur vos impressions, sur ce que vous ressentez… et décrivez si bien. On vous devine ‘assoiffée’ d’amour et de tendresse et animée de bonne volonté, impatiente de retrouver votre homme « comme avant ».
Toutefois, ce ne sont pas de « bonnes paroles » lénifiantes que vous me demandez mais une réponse lucide, sincère, objective… Voilà qui m’embarrasse. Continuer la lecture

Comment "racheter" mon infidélité ?


Problème : « J’ai été infidèle à mon homme mais il me laisse une chance de me racheter. Comment faire ? »
Charlotte (Martinique)

Je comprends bien votre souci et vais tenter de vous donner une réponse utile. Mais d’abord, il serait bon de vous poser à vous-même, 3 questions importantes :
1. Est-ce que vous l’aimez encore vraiment ?
2. Est-ce que vous pensez qu’il vous aime encore, qu’il tient à vous et qu’il vous a pardonné avec son cœur ?
3. Envisagez-vous tous les deux une relation durable (Éventuellement trouveriez-vous normal de faire un enfant ensemble, si ce n’est pas déjà le cas) ? Continuer la lecture

Il redoute de s’engager

Problème : « J’aime un homme plus âgé. Meurtri par une trahison, il n’arrive pas à fermer la porte à son passé sentimental. Il ne parvient donc pas à se montrer stable avec moi, même si ses sentiments sont réels. J’ai essayé de communiquer avec lui en lui conseillant un thérapeute, sans succès. Quels mots dois-je utiliser pour le convaincre que notre relation sera durable ? Merci. » Sybille (France)

Je comprends bien cette situation, l’ayant vécue. Aussi puis-je vous donner un point de vue réfléchi : il peut être prématuré de le pousser à consulter un thérapeute. Pourquoi ? Les raisons ne manquent pas :
• Il n’est probablement pas à l’aise avec l’idée-même de devoir ‘déballer’ son passé auprès d’un(e) psy, – au risque, bien réel, de fondre en larmes devant une personne étrangère ;
• la perspective de devoir y consacrer du temps et de l’argent l’emballe modérément ?
• D’autant qu’il peut sincèrement croire que ‘ça ne lui servira pas à grand-chose’ ;
• la difficulté de consulter un psy, si votre ami a un caractère marqué ou est peu bavard, est de bien ‘accrocher’ dès le début, de bien s’entendre avec le praticien. Or, établir d’emblée un lien de confiance, sans se sentir jugé, n’est pas automatique… Continuer la lecture